Aujourd'hui l'économie - Aujourd'hui l'économie - Veolia veut avaler Suez: une bataille franco-française pour le marché mondial

Le Français Veolia, le numéro un mondial de l’eau et des déchets, saura dans les prochaines heures s’il parvient à engloutir le numéro 2, Suez, un autre champion français du secteur. L’offre de rachat qu’il a faite au principal actionnaire, Engie, expire ce lundi soir à minuit. L’enjeu : le marché mondial de l’eau et des déchets. Un terrain que les deux géants tricolores connaissent bien puisque c’est à l’extérieur de la France qu’ils réalisent déjà l’essentiel de leur chiffre d’affaires. En E

  • Play Speed:
Content Keywords: économie Dominique gaillard eau Veolia
00:00:00
8h23 aujourd'hui l'économie bonjour Dominique gaillard. Bonjour Mickaël, le gouvernement a tapé du poing sur la table ce weekend le sujet occupe depuis la fin du doute voulu parler ce matin Dominique de la tentative de fusion de Veolia le numéro un mondial de l'eau et des déchets avec son rival. Il tente de l'engloutir le numéro 2 sued l'offre de rachat qui a été fait au principal actionnaire and j'expire ce soir à minuit bien sûr donc longer Dominique, c'est ce marché mondial de l'eau et des déchets que c'est deux géants tricolore connaissent bien puisque c'est à l'extérieur de la France qu'il réalise déjà l'essentiel de leur chiffre d'affaires en Europe de loin. Je leur plus gros marché, ils sont complémentaires. Veolia est très présent à l'est et Suez au sud et il y a de quoi assouvir leurs soif d'expansion dans le reste du monde parce que les perspectives sont immenses le marché des services à l'environnement est estimé à 1400 milliards d'euros par an 2 milliards.

00:00:59
Fais rien non toujours pas l'eau potable. J'ai eu un exemple le Brésil et il est en train d' adopter une loi ouvrant la gestion de l'eau et de l'assainissement aux entreprises privées dans l'espoir d'apporter. C'est vis à la moitié des Brésiliens qui en sont encore dépourvu pour l'instant. On y Veolia Nice ne se précipite dans ce pays la gestion de l'eau par délégation à une entreprise privée à un modèle inventé en France au 19e siècle par ces deux entreprises jumelles est devenu risqué car très dépendant du bon vouloir des politiques Veolia, je préfère regarder du côté des besoins industrielle la demande de ses clients réguliers et gourmand explose depuis 10 ans le match de l'eau et qui est aussi porter par la transition écologique les experts de l'eau sont sollicités partout et plus en plus pour trouver des solutions techniques au stress hydrique en 2030 une personne sur de vivre à dans une zone concernée déjà un PI sur 3 et toucher en Europe parmi les pistes, il y a le dessalement de l'eau.

00:01:59
Une niche industrielle maison plein boom autre exemple de marché en plein essor celui des eaux usées dans seulement 5 % sont recycler les réseau intelligent l'économie circulaire sont dorénavant la priorité de ces industrielle dans les pays déjà bien desservi en haut ou les défenseurs de Suez estime que le rapprochement ne les renforce pas vraiment dans la compétition internationale puisque ensemble, il ne pleurons que 3 % du marché mondial le secteur et encore très éclaté avec une foultitude acteurs locaux étant donné la demande en innovation technologique Antoine Frérot le patron de vélo estime au contraire que les deux groupes ont besoin de s'unir pour résister face au nouveau concurrent chinois qui. Je leur nez comme dans le ferroviaire ou l'aéronautique. Pékin a une ambition international dans ce domaine le partenaire chinois de Veolia béguines Capital Group a déjà racheter un acteur néo-zélandais et il a un projet en Pologne le 2 champion français sont directement menacé par

00:02:59
Entreprise chinoise et bien Veolia considère que ce partenaire sera bientôt l'un de ses concurrents directs le numéro 3 mondiale de l'eau et un chinois Beijing enterprises watergroup et encore 3 fois plus petit que Veolia deux fois plus petit que tu as mais il a déjà montré son appétit pour l'international en racheter une entreprise allemande spécialisée dans la méthanisation des déchets en attendant la grande bataille navale mondiale, c'est dans le marigot franco-français que l'opération pourrait s'embourber Veolia détient 40 % de ce marché française, tu es 20 % est pas question pour lui de se défaire de cette pépite historique aujourd'hui l'économie Dominique Bailly.

00:00:00
Translate the current page