Géopolitique - La maladie de Donald Trump peut-elle changer l’élection ? Pas si sûr…

durée : 00:02:58 - Géopolitique - Les coups de théâtre se multiplient dans la campagne électorale américaine, sans véritablement changer la donne. Pas sûr que le dernier épisode, avec la contamination et l’hospitalisation du président, bouleverse la situation.

  • Play Speed:
Content Keywords: Pierre
00:00:00
Bonjour Pierre. Bonjour Nicolas bière, vous revenez ce matin sur l'hospitalisation de Donald Trump et ses conséquences, il est producteur de la série télé house of cards l'on dit c'est un scénario comme celui de la campagne présidentielle américaine leur un VTT proposé, il n'aurait pas tenu 5 minutes car invraisemblable en quelques jours les coups de théâtre se sont succédé les révélations sur les feuilles d'impôts de Donald Trump la mort de la juge de la Cour suprême russe Bader Ginsburg le débat chaotique des candidats et finalement ce covid-19 du couple présidentiel chacun de ces coups de théâtre avez de quoi faire des rails et une campagne classique et pourtant l'Amérique, c'est tellement habitué à la conduite dysfonctionnelle des affaires que rien ne peut me surprendre rien ne change fondamentalement la qui signifie Dompierre que peut-on encore être élu le premier sondage depuis l'hospitalisation de Donald Trump montre une étonnante stabilité avec un léger plus pour Bible même si une majorité estime que le président aurait dû mieux se protéger du coronavirus.

00:00:59
La seule certitude et que Dieu Bible remportera le vote populaire son avance et ta sonnette maison de le dira jamais assez le vote américain n'est pas nationale d'ailleurs Hillary Clinton, elle-même avec l'agence. Envoie sur Donald Trump qui l'a emporté chez les grands électeurs, c'est donc dans un nombre limité d'État que ça se joue et les sondages demande qu'une seule chose que Donald Trump a pu conserver tout au long de son son socle électorale sa base fidèle quoi qu'il dise et quoi qu'il fasse il avait lui-même ironiser sur le fait que les gens voterai pour lui même s'il ouvrait le feu sur la 5e Avenue et tu éteins pas 107 fanfaronnade n'était pas loin de la réalité dans le monde pour la risée de l'Amérique d'aujourd'hui toute information négatif sur 30 n'est qu'une fake news aux yeux de ses partisans même lorsque les faits sont indiscutable à quoi donc va ressembler Pierre la dernière ligne droite de la campagne, on peut faire confiance à Donald Trump Nicolas pour transformer l'épisode accablant du covid-19 après tant de mépris pour les gestes bar.

00:02:00
Un succès personnel si s'en sort bien et ses électeurs d'applaudir, on aura une première idée de la tonalité demain avec le débat des vice-présidents Mike pence et Kamala Harris quels sont les importance car avec un résident affaibli et un job I don't vieillissant les vice-présidents seront plus que de la figuration mais surtout il faut s'attendre à une dernière ligne droite impitoyable pendant laquelle les républicains vont vouloir à tout prix faire passer leurs candidate à la Cour suprême malgré la contamination de plusieurs sénateur tandis que le président quel que soit son état de santé, elle va vouloir montrer sa force pas ça le surnom dans t-il affublé son rival démocrate avant d'être lui-même malade. Enfin, il va falloir se préparer à la confusion qui va entouré la proclamation des résultats pour le reste du monde, c'est une Amérique introverti est absente pendant des semaines voire des mois un monde rendu plus instable encore par la propre instabilité de la première puissance mondiale.
Translate the current page