Aujourd'hui l'économie - Aujourd'hui l'économie - Pourquoi l’industrie musicale a le blues

Dimanche en France, la Fête de la musique sera essentiellement numérique, en raison du maintien des gestes barrières. Une édition donc sous forte contrainte, à l’image de l’industrie musicale étouffée par le confinement. Les musiciens ne sont pas restés

  • Play Speed:
Content Keywords: économie musique
00:00:00
Et on retrouve aujourd'hui l'économie. Bonjour Dominique Bayard. Bonjour Alexis, on s'approche du 21 juin. Ce sera le jour le plus long de l'année et fête de la musique en France édition 2020 en particulier à cause de la pandémie et elle sera essentiellement numérique de nombreuses contraintes à respecter à l'image Dominique de l'industrie musicale étouffé par le confinement. Oui, les musiciens ne sont pas restés muets pendant cette période d'hibernation fort, c'est bien au contraire. Ils ont plus que jamais partager leur passion avec les Français via Internet une générosité artistique totalement désintéressé puisque pendant cette période le revenu faute de concert ou de vente de musique enregistrée se sont effondrées la deuxième à Distri culturel du pays, elle pèse 10 milliards d'euros pourrais voir son chiffre d'affaires chuter de 40 % cette année et le futur proche et n'est guère.

00:00:59
Tueur en tant que la confiance ne sera pas ne sera pas revenu difficile d'organiser des événements en live des concerts toutes les sorties d'album les tournées qui ont été annulé à cause du corps virus ont reporté à l'an prochain. Cela ne manquera pas de créer un embouteillage une offre pléthorique donc en 2021 qui pénalise sera bien sur les artistes les moins connus mais évidemment Dominique rempli de l'industrie musicale est un phénomène mondial la musique vivante celle qui rémunère le plus c'est interprète qui a le plus souffert d'après une étude de la banque Goldman. Sachs, les revenus générés par les conserves, on recule et cette année de 75 % la baisse est de 25 % pour la musique enregistrée disponible en discours en ligne. La pandémie a stoppé net la renaissance de cette industrie qui était en progression constantes depuis 5 ans, cela dit le meilleur est à venir sur le moyen terme selon la banque américaine d'ici 2030 l'industrie musique.

00:01:59
Va exploser pronostic Goldman Sachs grâce à des nouveaux modes ben écoute de la musique qui passe de plus en plus par l'intermédiaire du numérique le streaming qui consolide d'année en année son rôle dominant dans la musique enregistrée, il y a dans le monde 340 million d'abonnés à des sites tels que Spotify ou Deezer et bien en 2030, ils seront probablement plus de 1 milliards l'autre tendance qui a émergé pendant le confinement, c'est la musique en direct en ligne là où on l'attend pas vraiment dans le cadre d'un jeu vidéo par exemple le rappeur Travis Scott attirer près de 30 million de pour les concerts qu'il a donné sur la plate-forme de fortnite, il a fait des émules Jul le plus gros vendeur de rap français s'est invité sur le même jeu pour promouvoir son dernier album twitch la plateforme jeux qui appartient Amazon ou Instagram sont maintenant les nouveaux temple de la musique vivante, mais est-ce que c'est nouveau mode de consommation remettre en cause la domination des majors du disque alors pas vrai.

00:02:59
Non pas de surprise de ce côté-là Universal Music Sony Music Warner Music son et resteront les premiers acteurs les premiers bénéficiaires de cette industrie du côté des artistes les facilités du numérique leur père et aujourd'hui de proposer directement leur seront publique sans intermédiaire, mais ils doivent aussi s'adapter de plus en plus aux attentes très très fort maths et de ce public friand de vidéo pour que leur son cirque sous cette forme très courte, ils ont donc intérêt à privilégier les morceaux d'une durée très courte et si possible le plus en traînant l'économie en bref Dominique des artistes porte plainte contre Youtube pour discrimination raciale la plateforme de vidéo d'avoir opté pour un modèle économique racistes, c'est contenu sont répertoriées selon l'origine ethnique des artistes et c'est en partie sur secrétaire que les revenus publicitaires sont distribués, ils sont bien moindre pour ceux qui sont issus des minorités affirme ce collectif et puis les États-Unis pourraient rompre définitivement la relation commerciale.

00:03:59
Nique la Chine, c'est ce qu'affirme Donald Trump économiquement assez iconoclaste un puisque la Chine est le premier partenaire commercial des États-Unis. Bon c'est aussi le pays avec lequel le déficit américain le plus important, il y a un rapport entre les deux ses propos sont bien sûr à remettre dans le contexte de la campagne électorale pour la présidentielle de novembre prochain que dans la Trump espère remporté avec son discours nationaliste du nationalisme écono.
Translate the current page