Aujourd'hui l'économie - Aujourd'hui l'économie - Brexit, le jour d’après

Après le pont du nouvel an, le Brexit et ses conséquences dans le contexte extraordinaire de la pandémie, vont commencer à se faire sentir à partir de ce lundi. Gros plan sur les bouleversements pour les Européens qui vont au Royaume Uni, les conséquences sur la santé des Britanniques et les précisions sur les dossiers encore en suspens. Depuis le premier janvier pour les voyages touristiques comme pour les déplacements professionnels de part et d'autre de la Manche il faut avoir au moins sa c

  • Play Speed:
Content Keywords: brexit salaire Royaume-Uni visa accès oeuvre main travailleur Européens promesse chefs d'entreprise résident embauche
00:00:00
Baya travailleur pour ceux qui vont venir travailler au Royaume-Uni qu'est-ce que ça change le brexit pour les Européens l'accès au Royaume-Uni si un pour rester plus de 6 mois, il faudra décrocher un visa de résident seul ceux qui ont une promesse d'embauche avec un salaire annuel minimale de 28600 € seront recevable de quoi inquiéter les chefs d'entreprise habitué à travailler avec une main d'oeuvre. Bon marché d'Europe de l'Est dans l'agriculture les services surtout la santé des activités où les salaires sont souvent inférieures aux nouveaux seuils qu' il y a aussi des métiers en tension de longtemps comme celui de soudeur ou de vétérinaire. Ces derniers sont encore plus recherché avec le brexit pour effectuer les contrôles aux frontières qui reviennent la plus de la main d'oeuvre européenne a été dans des moteurs de la croissance mais elle a commencé à BC depuis référendum 100000 polos néanmoins déjà la reprise pause covit pourrait peut-être en papier.

00:00:59
Liste des étudiants en live est-ce qui s'est beaucoup de papiers notamment pour la halle santé également oui tout à fait tout ce qui concerne la santé le formulaire européens qui permet tu n'existe plus et puis les étudiants c'est une grosse partie le programme Erasmus qui qui disparaît pour les étudiants qui étudie au Royaume-Uni, c'est 143000 jeunes pour la rentrée dernière. C'est surtout douloureux pour le portefeuille à partir de la prochaine rentrée, il n'y a plus de programme Erasmus et pour ceux qui viendront quand même les frais de scolarité vont doubler 20 kg pour une année au calife ajouter une assurance santé obligatoire plus un visa étudiant à 390 € maigre consolation pour les étudiants un comme pour tous les Européens qui sont en déplacement. Royaume-Uni, la facture téléphonique ne sera pas affecté par le brexit les opérateurs britannique Français ont promis de maintenir le roaming gratuit.

00:01:59
En ce moment Royaume-Uni au silence dans le monde entier une partie de l'Angleterre et les gars confiné Dominique gaillard le Royaume-Uni rapidement donné son feu vert pour des vaccins plus vite que l'Union européenne une première injection car les Britanniques n'ont pas attendu, le feu vert de l'autorité européenne pour autoriser le vaccin fizer biotech puis celui de Astra Zeneca, il y a quelques jours, il en avait le droit mais vous avez choisi de rester dans l'Union européenne, il aurait sans doute subi de forte pression pour se conformer à l'usage interne laissant l'après-midi Nantes à cet instant sur open avant même que le brexit notre en œuvre Boris Johnson démontre ainsi à quel point son pays est plus d'asile hors du carcan européen, c'est très activité, c'est un peu l'arbre qui cache la forêt des problèmes du secteur de la santé car le service national de la santé auxquels. Les Britanniques sont très très attachée et bien il est fort mal-en-point l'accès aux médicaments aux mariés matériel médical massivement importer de l'Union européenne pourrais.

00:02:59
Aggraver la situation tout comme l'investissement dans cette industrie la question la plus urgente à régler c'est la pénurie de personnel 65000 salariés du NHS sont des ressortissants européens dans les services à la personne, comment maintenir ses salariés surtout comment on a tiré de nouveau avec des moyens limités, il y a bien une procédure accélérée de visa de travail pour ces professionnels de la santé mais pas sûr que cela suffise attirer les candidats effarouchée et par le covit et par le brexit.

00:00:00
Translate the current page