Aujourd'hui l'économie - Aujourd'hui l'économie - Pourquoi des pays vaccinent plus vite que d’autres

La lenteur de la campagne vaccinale fait polémique en France, l'un des pays les plus en retards dans son programme. Cette question se pose aussi en Allemagne ou au Royaume-Uni où l’on incrimine la pénurie de vaccin. À qui la faute ? Les premiers « suspects » sont les derniers gouvernements à avoir passé leurs commandes de vaccins. On voit bien que la campagne est beaucoup plus avancée aux Etats-Unis, en Israël, et au Royaume Uni, trois pays où la signature des contrats a été extrêmement rapide

  • Play Speed:
Content Keywords: économie vaccin vaccins pays polémique gouvernement retard question un
00:00:00
Aujourd'hui l'économie bonjour Dominique gaillard la lenteur de la campagne vaccinal fait polémique en France l'un des pays les plus en retard dans son programme cette question se pose au Royaume-Uni où l'on maximise la pénurie de vaccins à qui la faute et bien les premiers suspect sont les derniers gouvernement avoir passé le recommande de vaccin. On voit bien que ta compagne est beaucoup plus avancé aux États-Unis en Israël au Royaume-Uni trois pays où la signature des contrats était extrêmement rapide 3 pays où le covit de ferrage 3 pays, c'est vrai aussi où les dirigeants ont été poussé par le agenda politique la présidentielle pour Donald Trump une élection qui se profile pour Benyamin Netanyahou est le brexit pour Boris Johnson les États-Unis réserve 100 million de dose à Modern Art à la mi-novembre Israël et le Royaume-Uni sin tu as le retour des contrats ferme, c'est aussi le cas du Canada et du Japon dans l'Union européenne l'autorité les médicaments pour pour

00:00:59
Les nouveaux vaccins bureaucratique laisse entendre stéphane le patron de moderna à la mi-novembre, il lance alors en avertissement très clair. Ce retard n'aura pas de conséquences sur la quantité totale mais bien sûr le calendrier de la livraison la Commission à finalement passer commande quelques jours plus tard à la fin de vent mais l'autorité européenne du médicament n'a toujours pas donné son feu vert, il devrait intervenir si tout va bien d'ici 48 heures ce weekend le patron de la biotech almanca mise au point avec fizer le premier vaccin ARN autorisé aux États-Unis et plus brutal. Il reproche au 27 d'avoir trop compter sur les vaccins européen celui de Sanofi GSK qui a subi un important retard et celui d'Astra Zeneca la conseillère typhique de la chancelière Angela Merkel est email aussi que la Commission a fait une erreur dans les quantités commandées aux différents laboratoires pour faire taire la polémique le ministre allemand de la santé, il y a une seule.

00:01:59
Killer d'ailleurs la succession de la chance ailleurs s'apprête à commander au niveau national car en Allemagne ou la logistique et parfaitement à huile et c'est bien le manque de dose qui ralentit les injections l'industrie est-elle coupable alors c'est l'accusation portée par Boris Johnson pour expliquer qu'il était impossible de faire une deuxième injection dans les trois semaines accusations rejeté par fizer comme paroles Astra Calella bois sûr qu'ils sont en mesure d'honorer les commandes et qu'il continuerons à produire un rythme soutenu plusieurs millions de dos par semaine difficile aujourd'hui d'Ivoire clair entre les chiffres 1 complet fourni par l'administration britannique et les allégations des industriels selon des experts des goulot d'étranglement paraissent inévitable pas forcément dans la fabrication du produit mais dans son conditionnement par manque de la con de bouchon adapté ou bien dans son contrôle qui doit être extrêmement minutieux l'Industrie à faire d'effort hors du commun jamais autant de vaccin en ont été est créé et produits aussi vite.

00:02:59
Des ralentissements sont inévitables même dans les pays les plus avancés Israël devrais faire une pause en attendant de nouveau lot de pasteur quelles sont les conséquences de ses retard et bien dans la lutte contre cette demi dévastatrice pour la santé et l'économie chaque jour compte le but de la vaccination, c'est de retrouver au plus vite une activité normale, c'est seulement quand un pays est débarrassé du covit qu'il parvient à mon dire, il y a donc urgence à vacciner pour sortir de la pire crise et que le Mickey connu la planète le soutien à l'économie française coup de chaque jour plus de 1 milliards d'euros à l'état. Merci Dominique.

00:00:00
Translate the current page