Aujourd'hui l'économie - Aujourd'hui l'économie - Chine: excédent commercial en hausse

La croissance chinoise signe en 2020 un plus bas depuis plus de 40 ans. Son PIB a tout de même progressé de 2,3%, selon les données officielles publiées ce lundi 18 janvier. La performance est très en dessous des 6,1% de 2019, mais, bien que sujet à caution, c'est un score que les économies occidentales peuvent jalouser en plein marasme lié à l'épidémie de Covid-19. La balance commerciale chinoise pourrait bien également faire des envieux. Pékin a pris de la distance.  La Chine a enregistré ce

  • Play Speed:
Content Keywords: économie Chine chiffres PIB Pauline chiffre Nathalie dessous croissance
00:00:00
RFI aujourd'hui l'économie et la Chine qui vient de publier ces chiffres de croissance pour 2020 le PIB à progresser de 2,3 % c'est le plus bas chiffre depuis plus de 40 ans 13 en dessous des 6 pour 100 de 2019 Bonjour Pauline glaise bonjour Nathalie. Bonjour à tous alors c'est un score que les économies occidental en plein marasme aller à l'épidémie covid-19 jalouse et même s'il est sujet à caution la balance commerciale chinoise aussi pourrait faire des envieux pk encore creuser son avance à la chaîne à enregistrer cette année en excédent commercial global 235 milliards de dollars se sont plus haut niveau depuis 2015 et c'était que ses dents il provient en premier lieu de ses relations commerciales avec les États-Unis la balance, c'est davantage des équilibré cette année au profit de Pékin l'excédent s'élève désormais à 317 milliards de dollars en hausse de plus de 7 % sur 1 ans à la guerre commerciale les par Donald Trump n'auras donc eu aucun effet

00:00:59
Bah, c'est en tout cas en camoufler pour le président sortant même s'il faut rappeler qu'en 2019 l'excédent chinois par rapport aux États-Unis avaient chuter de 8 et demi pour cent dans la foulée en janvier 2020 peu de temps avant le début de la prison d'accord de Trêves avait été trouvé, la Chine s'était engagé à acheter pour 200 milliards de dollars de bien supplémentaires aux États-Unis sur 2 ans l'objectif, c'était bel et bien de rééquilibrer les relations commerciales. Mets la pandémie agrippé les rouages de la réconciliation. Alors c'est vrai au début la crise sanitaire à freiner l'économie chinoise qui s'est arrêté avant tout les autres d'ailleurs au premier trimestre, c'est exportation se sont effondrées mais l'Empire du Milieu, c'est aussi remis en route plus rapidement résultats en décembre les commandes provenant de l'étranger en augmenter de 18 % après une hausse de 21 % en novembre et puis les caractéristiques de la crise de la covid-19, le tu es particulièrement adapté à Nathalie la chaîne à exporter un beaucoup de produits médicaux entre Mars et décembre Pékin à livrer 224 milliards de masque dans

00:01:59
Cela représente tout de même 40 masques par personne avec les confinement et la généralisation du travail, les salariés ont aussi du davantage s'équiper en ordinateur portable par exemple le secteur tronic a eu le vent en poupe cela donc aussi profité au ventre chinoise pendant ce temps les restrictions sanitaire aux États-Unis ont été un frein au commerce un Pauline cette tendance cette hausse de l'excédent commercial chinois est amené à durer. Alors peut-être pas au niveau des exportations chinoise ou globale l'arrivée de vaccin va dans son avenir plus ou moins loin qu'un limiter les achats en lien avec la pandémie comme les masques ou les tests cela risque donc a moyen de table de pénaliser les exportations chinoise et puis la reprise économique devrait favoriser la consommation des Chinois et donc les importations globale du pays d'ailleurs sur l'aspect sino-américain un un relevé des efforts de Pékin et un bon en décembre de ses importation en provenance des États-Unis la politique américaine va-t-elle évoluer avec l'arrivée de Joe Dalton Pauline.

00:02:59
Commercial jeudi au lendemain de son investiture jusqu'à présent le président et lui a laissé entendre qu'il pourrait s'inscrire dans la continuité concernant la Chine en décembre, il avait souligné son intention de rester faire les démocrates partage avec les républicains les inquiétudes sur la sécurité nationale, cela dit la stratégie pour échanger, il envisagerait de faire francs comment avec les alliés historique des États-Unis à l'instar des Européens et les arguments contradictoire lui sont soumis pour influencer évidemment le négociateur sortant de Washington Robert lighthizer là en juin à maintenir les sanctions de notre côté en rapport publié par USB qui regroupe 200 entreprises américaines encourage à réduire les droits de douane dans un scénario où les deux gouvernements avec serait progressivement les taxes à 12 pourcents en moyenne entre 19 % aujourd'hui. L'économie américaine générerait 160 milliards de dollars supplémentaire de PIB réel au cours des 5 prochaines années, cela créerait également 145000 ans. Décès 2025.

00:03:59
Apolline

00:00:00
Translate the current page