Aujourd'hui l'économie - Aujourd'hui l'économie - L’hydrogène vert, le nouvel horizon de l’Europe

L’hydrogène sera l’un des leviers de la relance européenne et de la transition climatique. C’est ce que souhaite la commission de Bruxelles qui a présenté hier mercedi sa stratégie pour développer la production de ce nouveau gaz vert. Pour le moment la

  • Play Speed:
Content Keywords: hydrogène économie production
00:00:00
à 6h15 à Paris c'est l'heure d'aujourd'hui l'économie avec vous de Munich Bayard Bonjour Bonjour Grégory levier de la relance européenne la transition climatique c'est ce que soit la Commission à Bruxelles qui a présenté hier sa stratégie pour développer la production de ce nouveau Gamm Vert alors pour le moment la couleur de l'hydrogène c'est plutôt le gris la production Imane des énergies fossiles avec des émissions de CO2 record va rayon de 10 à 20 ans de CO2 pour une tonne d'hydrogène mais il existe une alternative qui n'aimait pas de carbone c'est l'hydrogène issus de l'électrolyse de l'eau alimenté par des sources d'électricité non renouvelable c'est hydrogène la est prometteur pour la transition énergétique un parce que ça combustion n'aimait pas de CO2 et deux parce qu'il peut stocker l'énergie produite par les sources non renouvelable une qualité très rechercher la technologie de l'électrolyse existe

00:00:59
Problème c'est son coup pour le moment 3 fois plus élevé que celui de l'hydrogène issu du gaz par exemple la commission veux donc soutenir à fond cette filière pour la vers dire elle à rendre compétitive ce Paris sur l'hydrogène, c'est l'amorce d'un chamboulement dans la façon dont tu on peut utiliser l'énergie en Europe pour parvenir infine à la neutralité carbone en 2050 le actif que ce sont fixés les 27 la commission souhaite x 6 les capacités de production d'hydrogène par électrolyse d'ici 4 ans et bien plus grande pour 2030 l'Europe de vrai pro race et d'hydrogène vert pour couvrir 12 à 4014 pourcents de sa consommation énergétique, c'est hydrogène vers servir en priorité à décarbonée les industrie lourde les plus polluants la sidérurgie la cimenterie chanson de gros consommateur l'hydrogène, peut-on ci-joint un rôle-clé dans le futur des transports pour les voitures individuelles et surtout pour les moyens de locomotion trop beau.

00:01:59
L'énergie pour fonctionner au moteur électrique classique comme les camions les trains les bus ou encore les bateaux car un plein à l'hydrogène est beaucoup plus rapide et permet d'être à j'ai beaucoup plus long. Il existe d'ailleurs déjà par une flotte de taxi fonctionnant à l'hydrogène la commission au mise sur l'engagement du privé pour réaliser cette révolution avec le soutien des états exceptionnellement autorisé à subventionné cette industrie et il y aura bien sûr des Prés Européens dans le cadre du plan de relance de l'économie et colossale ce chiffre 11 centaines de milliards d'euros. Cela peut aller jusqu'à 400 milliards d'euros d'ici 2050 estime la commission, c'est un chantier gigantesque aussi en étape à franchir avant de bâtir des électrolyseurs en quantité, il faudra investir dans la recherche pour mettre au point des idées de grande taille les modèles existence, on peut performant sous-dimensionné pour produire à grande échelle en attendant la commission acceptera le développement de l'hydrogène dit bleu celui qui est issu.

00:02:59
Mets dans les émanations de carbone sont capturés une technologie propre et deux fois moins chère que celle de l'hydrogène verre mais c'est nuances entre le vert et le bleu et bien les écoles et les et les voit rouge et le projet de soin des voiliers par les industries des hydrocarbures pas si simple selon les experts, c'est industries sont soumises des exigences de réduction des émissions de gaz à effet de serre pas sûr qu'elle a intérêt à investir dans des projets qui alourdit leur bilan carbone. En tout cas nombre d'entre eux sont déjà très présent dans cette filière encore embryonnaire beaucoup de gaz et on rejoint l'Alliance européenne pour l'hydrogène vais relancer pour mettre en neuf cette feuille de route. On y trouve également et de l'Est qui rêvent de favoriser le nucléaire pour alimenter les futurs electrolyseur Dominique le Kénya. Les États-Unis sont officiellement entamé les négociations pour signer un accord de libre-échange, les échanges entre les deux pays se monte aujourd'hui à milliards 100 million de dollars, ils sont en augmentation constante depuis plusieurs.

00:03:59
Après le Maroc, le Kenya est le deuxième pays africain qui cherche à signer un traité commerciale avec les États-Unis. Merci, c'était aujourd'hui l'économie.
Translate the current page