Aujourd'hui l'économie - Aujourd'hui l'économie - Le Royaume-Uni veut adhérer à l’accord commercial transpacifique (CPTPP)

Cela a fait un an, hier lundi 31 janvier, que le Royaume-Uni est officiellement sorti de l’Union européenne. Un mois que la période de transition s’est achevée, concrétisant définitivement le Brexit. Comme pour célébrer cet anniversaire, Londres a déposé officiellement sa demande d’adhésion à l'accord commercial transpacifique. Cela fait partie des efforts de Londres pour devenir « le champion du libre-échange mondial ». Objectif affiché de Londres avec cette demande d’adhésion au Partenariat

  • Play Speed:
Content Keywords: économie Bonjour Pauline glaise anniversaire
00:00:00
Aujourd'hui l'économie Bonjour Pauline glaise. Bonjour Nathalie. Cela fait 1 ans tout juste en fait, c'était hier l'anniversaire que le Royaume-Uni est officiellement sortie de l'Union européenne et comme pour célébrer cette anniversaire Londres à déposer. Officiellement sa demande d'adhésion à l'accord commercial transpacifique à Pauline, ça fait partie des efforts de Londres pour devenir le champion de libre-échange mondiale bien et c'est l'ambition de Boris Johnson, il a rappelé encore ce weekend objectif afficher de Londres avec cette demande d'adhésion au partenariat transpacifique global est progressiste le nouveau nom du TP se positionner au cœur des économies et en décroissance parmi les plus fort au monde et créer des emplois à forte valeur ajoutée, c'est avec c'est moi que les trousses a défendu cette décision sur Twitter la ministre britannique du commerce international. Vous dans ce marché de 500 million de consommateur et représentant 13 ans et demi pour cent de l'économie mondiale une opportunité, le gouvernement espère notamment obtenir une réduction des droits de douane pour vendre voiture et whisky.

00:00:59
Le Royaume-Uni peut-il vraiment gagner gros Pauline à entrer dans ce partenariat on rappelle qu'il est constitué entre autres du Japon de l'Australie la Nouvelle-Zélande du Canada combien c'est toute la question dans le monde économique le CBI patrona britannique a salué cette initiative là où je de l'organisation le potentiel de créer de nouvelles opportunités pour les entrées dans différents secteurs. Cela dit pour l'instant l'impact pour être modeste selon à Vincent Ricard économiste où c'est bien intégré le cptpp où est une valeur symbolique après le divorce avec le vieux. Continent se serait pour les Britanniques une manière de se tourner vers une zone à l'image dynamique en attendant les 11 pays du traité sont loin de compter parmi les principaux clients de Londres et leur présente aux alentours de 8 pourcents des exportations du Royaume-Uni moins que les ventes vers la seule Allemagne, sinon entre davantage dans le détail le premier client des Britanniques parmi ces 11 nations, c'est le Japon qui représente moins de 2 % de sexe portation et avec qui Londres a déjà conclu un accord des accords font aussi.

00:01:59
Signer avec d'autres membres le Chili le Pérou et plus récemment le Vietnam ou encore Singapour les accord avec le Canada et le Mexique devrait bientôt prendre effet intégré en se bloque remettre commercial pourrait-il là précisément augmenter ses volume commerciaux sont assez l'espoir du gouvernement britannique l'estime que ce sera aux entreprises de concrétiser les débouchés mais c'est le premier que cela crée RA les conditions pour le faire mais n'augmente à Sion des et moi je pourrais rester à petite échelle la distance et en facteur nageur dans les échanges commerciaux et les Ch'tis mais Nathalie qu'en général en doublement de la distance réduit le commerce de moitié de Londres a peut-être aussi une autre idée Pauline mais d'autres pays pour rejoindre le traité, il faut se souvenir que le cptpp c'est la transformation du TP après l'abandon de ce projet par Donald Trump. Alors c'est les États-Unis revenu dans cet accord. Cela permettrait à Londres de faire d'une pierre deux coups une perspective séduisante, mais je ne pense pas qu'ils vont très incertaine. Je voyais des ne semble pas en avoir fait une priorité absolue et de nouvelles négociations seront sans doute.

00:02:59
Nécessaire avant l'entrée de Washington le position travailler secret au contraire que notre puissance à Saint-Vit de Libourne serais davantage rassurer si Londres avait la garantie de pouvoir mettre son veto à lui mettre des ions la Chine Pékin qui appareils récemment signer un partenariat concurrents a annoncé en novembre quel est tu dirais l'opportunité d'adhérer as traité transpacifique où en est le Royaume-Uni dans sa course aux accords commerciaux une course de ton plus vivre avec le brexit. Le Royaume-Uni a perdu les accorde ont-ils bénéficier du fait de son appartenance a lieu jusqu'à présent Londres, c'est lié via des accords bilatéraux multiloculaire a une 60 de pays la Corée du Sud nombreuses états de l'Amérique latine et des Caraïbes sur le continent des accords sont entrés en vigueur au 1er janvier avec entre autres l'Afrique du Sud le Kenya ou encore le Maroc et gîte mais certains sont encore respecter à titre provisoire. Merci et à demain.

00:00:00
Translate the current page