Aujourd'hui l'économie - Aujourd'hui l'économie - États-Unis, Chine: les ambitions climatiques redeviennent d'actualité

La lutte contre le réchauffement climatique revient sur le devant de la scène avec les États-Unis qui s’emparent de nouveau du sujet et une réforme en Chine sur le carbone. Car il y a urgence. C’est ce que rappelle d'ailleurs une étude de 600 pages commandée par Londres. Les spécialistes internationaux qui l'ont signée sous la direction de Partha Dasgupta, un professeur d'économie de l'université de Cambridge, appellent à un rééquilibrage entre nature et économie, la « croissance ayant un coût d

  • Play Speed:
Content Keywords: carbone États-Unis sujet réforme Chine réchauffement climatique scène lutte économie
00:00:00
Aujourd'hui l'économie la lutte contre le réchauffement climatique reviens sur le devant de la scène avec les États-Unis qui s'empare à nouveau du sujet une réforme en Chine sur le carbone. Bonjour Pauline. Bonjour Nathalie, il faut dire qu'il y a urgence et c'est ce que rappelle une étude de 600 pages commandé par Londres les spécialistes internationaux qu'ils ont signé. Appelle un rééquilibrage entre nature et économie la croissance du style un coup dévastateur à ce n'est pas vraiment une surprise mais les chiffres sont tout de même éloquent au niveau mondial le PNB par habitant à doubler depuis 1992 pendant ce temps le capital naturel, c'est-à-dire le bénéfice tirer des services offerts par la nature a chuté de 40 % appart est les auteurs appelle donc à repenser l'évaluation de la richesse remplacer le calcul purement comptable de la croissance par un autre indicateur, il suggère en calcul du bien-être économique qui prendrait en compte les services rendus par la nature mais le modèle proposé à suppose un changement systémique et non.

00:00:59
Une décarbonation du système énergétique des changements qui devrait être porté par une coordination et une volonté politique semblable distille voir supérieur au plan Marshall des nations plan ambitieux, c'est Pauline la volonté affichée ces derniers jours par les deux premières puissances mondiales à la Chine d'abord qu'elle en sait son marché carbone cette semaine pour la première fois les autorités provincial attaque fixer des quotas pour les centrales thermiques les entreprises du secteur dans 2000 centrales qui est mettre plus de 26000 tonnes de gaz à effet de serre parents vont pouvoir se changer des droits à polluer une à son rythme de croisière le nouveau système de découvrir le tiers des émissions de gaz carbonique du premier pollueur mondial vu l'ampleur de l'économie chinoise, ce marché carbone devrait devenir le plus important au monde et Javier à la place de celui de l'Union européenne. Cela doit contribuer à atteindre l'objectif que c'est fixé en septembre dernier la neutralité carbone as raison de mes 60 marchés carbone pour

00:01:59
Pas suffire et oui 60 % des centrales du pays fonctionne au charbon alors les experts s'attendent à dépression du secteur pour obtenir des quotas confortable et donc en prix du carbone avantageux le prix du bonne c'est d'ailleurs en facteur major obtenus par l'OCDE dans ces récentes recommandation pour une réforme de la fiscalité énergétique dans les économies émergentes et en développement après avoir étudié une quinzaine de pays dans l'Égypte Maroc encore la Côte d'Ivoire l'organisation conclu qu'en moyenne c'est 15 pays pour rien lever l'équivalent dans pour cent de PIB en recettes publiques, c'est le taxer de carbone hauteur de 30 € la tonne un moyen de finance, c'est un accès à une énergie plus propre l'OCDE souligner aussi que tous les pays doivent mieux prendre en compte les effets du CO2 dans leur fiscalité dans les pays de l'organisation et du G20 70 % des émissions sont entièrement exonéré de taxe le rapport aux Britanniques dont vous parliez. Pauline réclame aussi de la coordination et sur ce point les États-Unis, espère mener. La danse est un job qui a engagé le retour des États-Unis dans

00:02:59
Port de Paris veut désormais guider la réponse mondiale as écrit ce sont ces mots le président américain qui doit encore présenté son plan de 2000 milliards de dollars pour le climat organise un sommet 22 avril les États-Unis à sur aussi hâte repris à travailler avec la Chine sur le dossier est à le distinguer des autres questions sur les différents économique comme la propriété intellectuelle où l'accès au marché et de promettre, ces sujets ne seront jamais marchandé aujourd'hui l'économie.

00:00:00
Translate the current page