Aujourd'hui l'économie - Aujourd'hui l'économie - La folie des Spacs est-elle durable ?

La Spac-mania va-t-elle déferler en Europe ? Un Spac est un outil financier pour investir. Il fait fureur en ce moment à Wall Street. Dans le jargon de la Bourse, le Spac est assimilé à une société faisant des chèques en blanc. Le Spac, c’est même un phénomène de mode parmi les millionnaires : le nouveau signe extérieur de richesse des célébrités américaines. Le rappeur Jay Z, la joueuse de tennis Serena Williams ou l’ancien footballeur Colin Kaepernick, ont tous leur propre Spac. Spac, pour «

  • Play Speed:
Content Keywords: chèque société Bourse blanc fureur
00:00:00
Place pacmania va-t-elle déferler en Europe c'est aujourd'hui l'économie avec vous Dominique Bayard à Laurens pas que c'est un outil financier pour investir, il fait fureur en ce moment à Wall Street dans le jargon de la Bourse, le Spaak Dominique est assimilée à une société qui fait les chèque en blanc ou il le sait pas que c'est un phénomène de mode, on peut le dire à me les millionnaires le nouveau signe extérieur de richesse des célébrités américaines le rappeur Jay-Z, la joueuse de tennis Serena Williams où l'ancien footballeur Colin kaepernick tous on leur propre Spaak bague pour société d'acquisition à vocation spécifique. Cela désigne une société qui n'a aucune activité réel quand elle commence à être cotée en bourse sur objectif et d'attirer des capitaux pour les investir dans une entreprise prometteuse, mais trop jeune pour lever, elle-même de l'argent sur les marchés d'action douce surnom de société et maîtrise de chèque en blanc depuis le début 2020, c'est pas contre.

00:00:59
Tu peux 230 milliards de dollars pourquoi un tel engouement Dominique est bien avec la frénésie boursière qui s'est emparée de l'Amérique, c'est un instrument créé dans les années 90 connais un regain de popularité, il aurait le pouvoir magique dans les uns et les autres l'entreprise qui a la chance d'accéder à la bourse sans en subir, les inconvénients et les investisseurs qui parie sur sa réussite les font toujours à la recherche de nouveaux moyens de faire de la maison propulsé le grand public les à adouber 40 % des capitaux sur les marches Américains ont été apportées par des particuliers le boursicoteur américain qui passe par l'application de finance pour tous Robin des Bois peut ainsi miser sur les gafà de demain alors que les introductions en bourse classiques sont en général prises d'assaut par des société spécialisée excluant de fait les saisons pour les États-Unis Dominique en Europe, on peut avoir un spa aussi alors pour le grand public, ce n'est pas encore en tories et pour le moment c'est sûr, tu as un dérivatif pour les ancien banquier où les entrepreneurs au Raincy.

00:01:59
Dans 4 de nouvelles aventures, on pense à Tidiane Thiam où est Xavier Niel le patron de fruits tous devant lancer d'Espagne, la City à Londres est en train de revoir sa réglementation pour faciliter leur création, il faut une certaine culture financière car il faut savoir que ce chèque en blanc peut très vite se transformer en chèque en bois quand le spa qui n'a pas attiré suffisamment de capitaux pour remplir sa coquille et bien il doit rendre l'argent aux investisseurs et disparaître alors pour le moment. On parle surtout des success story l'espac des start-up qui ont des idées mais pas encore le moindre revenu les Vinci des milliards de dollars, est-ce que viens de faire le Californien archer aviation qui veut commercialiser des hélicoptère électrique autonome sans en avoir construit en un seul pour le moment car dans le spa qu on a le droit de se projeter dans l'avenir dans ses les revenus futur pour convaincre. Cela est formellement interdit l'ordinateur duction en bourse classique, il aura fallu 10 ans à über pour est-ce que tu es triste et bien avec le spa que cela ne prend que quelques mois et parfois.

00:02:59
Mini quelques jours suffisent pour des chanter oui, c'est ce qui vient d'arriver à lucid Motors la start-up californienne de la voiture électrique Tesla la valoriser à 24002 dollars mais depuis son véhicule a perdu la moitié de sa valeur. Les investisseurs ne réalise pas encore le risque associé à ces jeunes pousses et il existe très peu d'études permettant de jauger la rentabilité dispac c'est valorisation excessive. Alors que les entreprises n'ont pas encore fait leurs preuves. Faut penser un peu à la bulle Internet des années 2000.

00:00:00
Translate the current page