Aujourd'hui l'économie - Aujourd'hui l'économie - Comment la pandémie a dompté les excès d’Airbnb

Toujours boudées par les visiteurs, les villes européennes les plus touristiques redeviennent abordables pour leurs habitants : la chute des réservations Airbnb a fait baisser les loyers. Les maires en rêvaient, la pandémie l’a fait. C’est le petit miracle du coronavirus. En quelques mois il a réussi à dégonfler la bulle alimentée par Airbnb. La plateforme de location saisonnière entre particuliers avait littéralement aspiré les logements disponibles dans les quartiers les plus touristiques, fa

  • Play Speed:
Content Keywords: habitants loyers covit baisse Dominique économie visiteurs coup villes conséquence Munich Bayard
00:00:00
Et c'est encore une conséquence du covit que l'on évoque avec vous de Munich Bayard dans aujourd'hui l'économie, les villes européennes les plus touristiques habituellement sont toujours bouder parleur visiteurs et du coup Dominique qu'elle redevienne abordable pour les habitants qui profite en ce moment de la baisse des loyers. Oui les mères en réveil est bien. La pandémie l'a fait c'est le petit miracle du coronavirus en quelques mois, il a réussi à dégonfler la bulle alimenté par Airbnb la plateforme de location saisonnière entre particulier à Beni Terral m'en inspirer les logements disponibles dans les quartiers les plus touristiques faisant le marché immobilier et donc cuire les citadins avec le confinement qui se tire les incertitudes sur les voyages beaucoup de propriétaires ont jeté l'éponge, ils se sont désinscrire du site pour louer à l'année et quand il n'arrive plus à rentabiliser leur bien et bien certains ont carrément décidé de vendre leur appartement à Prague les locations Airbnb ont été divisé par 2.

00:00:59
Le prix des loyers à reculer de 8 pourcents à Lisbonne à Venise, les loyers se sont allégé de 15 % Dominique, c'est la seule baisse des réservations Airbnb qui suffit détendre le marché immobilier. Oui, c'est le principal facteur dans les 50 premières villes européennes le nombre de logements disponibles sur Airbnb a chuté de plus de 20 % la baisse des réservations été fulgurante pour venir par exemple - 70 % si on compare janvier 2021 à janvier 2020 cette ville qui reçoit chaque année 20 million de tourisme se vider sous la pression immobilière, ces dernières années avant covit plus dans logement sur X est réservé à la location de rustique 60000 personnes vivent ton corps sur place. Mais 30000 se sont repliés dans le voisinage à cause de l'inflation des loyers, il pourrait revenir à condition que le phénomène de désinfection soit durable ce qui n'est pas automatique à moins que les pouvoirs publics n'interviennent les maires de Séville.

00:01:59
Quoi maintenant de mieux maîtriser les offres de logement alors depuis le printemps dernier des plateformes sont obligé de partager leur donner avec la commune Bruxelles, on connaîtra au printemps le nombre de location effectué et d'appartement disponible pour l'année précédente une vingtaine de mer en repère demande maintenant à la Commission à être incluse dans le partage de ses données, cela le permettrait de mieux surveiller l'offre d'appartement disponible à venir. Les habitants souhaite carrément que les appartements vides soit présenté par la ville pour réinstaller les habitants Dominique cette crise remet-elle en cause durablement le modèle Airbnb. Alors ok c'est plusieurs milliards de dollars de perte en 2020 sont venus a chuté de 30 % mais c'est qu'on se redresse déjà par rapport à l'hôtellerie traditionnelle Airbnb à relativement bien résisté à la crise du tourisme en distribuant sons of vers la campagne en Italie la clientèle à suivre Florence ou Venise pour se reporter vers la Sicile au Royaume-Uni, c'est le Devon qui en a bénéficié la plateforme surf au 6e.

00:02:59
Regarde du tourisme domestique et puis sur le nomadisme encouragé par le télétravail son offre de logement continue à croître dans plusieurs pays européens comme la France l'Allemagne ou l'Espagne son modèle sur mail donc plutôt résilience favorable à un tourisme durable qui pourrait être à la nouvelle tendance pose covit quand on ville qui étouffait sous le tourisme, elles sont aujourd'hui en quête d'un nouveau modèle ménage en les intérêts économiques et bien sur le bien-être des habitants en bref en France la reprise qui commence à se faire sentir le PIB de vrai légèrement remonté au premier trimestre prévoit la Banque de France mais l'activité reste inférieur de 5 % à son niveau d'avant la crise Dominique gaillard aujourd'hui l'économie. Merci à demain.

00:00:00
Translate the current page