Aujourd'hui l'économie - Aujourd'hui l'économie - Crise en Birmanie: Total ne se retire pas

En Birmanie, les manifestations contre la junte qui a renversé le gouvernement civil d'Aung San Suu Kyi, et la répression de la contestation se poursuivent. Selon l'Association d'assistance aux prisonniers politiques, plus de 550 civils ont été tués depuis le putsch. Dans ce contexte, des voix s’élèvent pour sanctionner et toucher l'armée au porte-monnaie. Total était particulièrement visé par ces appels, mais il ne se désengagera pas de Birmanie. Pas complètement du moins. Le projet sur un pe

  • Play Speed:
Content Keywords: Pauline page abord
00:00:00
Voici notre page économie avec Pauline d'abord. Bonjour. Pauline, le gouvernement de la répression, la contestation se poursuivent, on parle de plus de 556 villes, tu es depuis le putsch du 1er février et dans ce contexte des voix s'élèvent pour demander des sanctions pour toucher la remets au porte-monnaie en quelque sorte les appels s'adresse aux entreprises qui sont sur place total est particulièrement visé par ses appels mais le groupe français ne se désengage Rapa ne se désengager aura pas de Birmanie pas complètement du moins le projet sur un permis de recherche de usher va s'arrêter, c'est le cas aussi d'une campagne de fois depuis de gaz qui était dans cours annonce fait par Patrick pouyanné le PDG de Total lui-même dans le JDD en revanche Arnaud l'extraction de gaz du champ de Yadana suicide de multiples dilemme.

00:00:59
Total mais il va se poursuivre arguments évoqué, ce gars se permet de produire la moitié de l'électricité des quelques 5 million d'habitants de Rangoun arrêter la production à croire et donc leurs difficultés cela exposerai si un sur total ses collaborateurs au risque d'être soumis par la jante au travail forcé, cela dit l'association info Birmanie expliquer la semaine dernière qu'elle ne demandais pas forcément aux entreprises de ne pas être présente en Birmanie mais de couper les liens avec l'Armée partenariat avec le groupe a versé environ 230 million de dollars aux autorités birman en 2019 par exemple une solution intermédiaire serait de verser les taxes sur un compte séquestre idée rejeté par Total le groupe crains que les responsables de sa filière soit arrêté pour l'instant, l'entreprise dit n'avoir rien versé depuis le coup d'état car le système bancaire est bloquée, mais s'il se rétablit total s'engage à verser en contrepartie.

00:01:59
L'équivalent du montant des taxes a des ONG le temps pour les droits de l'homme une proposition juger totalement inacceptable et immoral par le Just Dance For Me Yanmar l appel total à ne pas versé d'argent, soit on se sent ses activités en lien avec l'Armée, soit en déposant l'argent sur un compte séquestre, nous sommes deux mois après le coup d'État. Je peu beaucoup d'entreprises étrangère se sont retirés reste l'exception ce qui n'empêche pas des position intermédiaire le brasseur japonais. Quirinal annoncer son intention de mettre fin en urgence à ses relations d'affaires avec l'Armée birman. Mets le groupe ne pense pas se retirer complet nom du pays pour l'instant et c'est quoi le Tania producteur français d'énergie renouvelable va mettre fin à ses activités dans le pays EDF à non, c'est seulement la suspension dans projet de barrages hydroélectriques en fin dans le secteur de l'habillement secteur important le Suédois HTML italien Benetton en suspendu toute nouvelle commande par ailleurs le Royaume-Uni à sanctionner de conglomérat liés à l'armée dans l'Ain visé par des mesures.

00:02:59
Comment avec les États-Unis Washington qui a suspendu son accord commercial avec la Birmanie la Chine elle qui a notamment des projets liés aux nouvelles routes de la soie dans le pays refuse toute sanction une lutte et vient l'économie c'est aussi ce que prendre des syndicats virement en moi d appeler intensifier la graisse pour étouffer l'économie et faire pression sur la jante des dizaines de milliers de gens sont ailleurs en grève depuis le coup d'État du 1er février des ingénieurs des médecins des docteurs des cheminots encore des employés 2 ans et c'est le travail certains grévistes font partie des 550 cl tu es que l'instabilité lieu puccia aussi fragilisées et l'économie d'un pays qui figurent déjà parmi les plus pauvres Daisy les distributeur de billets le secteur ce texte il est en train de s'effondrer des milliers d'ouvrières sans salaire en d'encre gagné leur village à dans le contexte actuel les agriculteurs ont ils sont aussi en difficulté le prix.

00:03:59
Augmenter la Banque mondiale anticipent désormais une contraction de 10 % pour la Birmanie cette année un retour en arrière pour l'économie. Merci à vous.

00:00:00
Translate the current page