Aujourd'hui l'économie - Aujourd'hui l'économie - Transport aérien: paré pour le décollage !

Le transport aérien qu’on croyait anéanti, figé au sol pour de longues années est en train de repartir. C’est vrai surtout aux États-Unis. Ce week-end pascal, les aéroports américains ont enregistré un record de fréquentation. Quelque 1 500 000 passagers par jour se sont pressés dans les aéroports américains pendant ce long week-end du printemps. En 2020, la pire année que le transport aérien ait connu, aucun expert de l’aérien n’aurait osé parier sur un tel score pour l’année suivante : 1 500

  • Play Speed:
Content Keywords: transport aérien aérien États-Unis Dominique aéroports transport weekend aéroports américain américains printemps weekend
00:00:00
Aujourd'hui les que demain avec Dominique Bayard bonjour Dominique le transport aérien qu'on croyait fille endormie pour est en train de repartir et c'est vrai surtout aux États-Unis ce weekend pascal les aéroports américain et enregistrer un record de fréquentation 1500000 passager par jour qui se passe dans les aéroports américains pendant ce long weekend du printemps, aucun expert de l'aérien n'aurais osé parié sur un tel score en 2020 la pire année que le transport aérien est connu. C'est 2 fois plus qu'au début de la pandémie est encore loin du retour à la normale en 2019 à la même époque, il y avait que 40 pourcents de voyageurs. En plus mais c'est un vrai décollage les grandes compagnies réactive, le l'équipe Delta à rappeler lundi, c'est 1700 pilotes car ce weekend et bien elle a dû annuler une centaine de vol faute de pilote dans l'avion United prévoit dans recruter 300 nouveau compte.

00:00:59
Aucune nouvelle de croissant et de vente, elle Renaud avec le bénéfice, c'est une question de mois d'après le cabinet Oliver Wyman qui vient de publier un rapport pour le retour à la normale en 2022 pour les vols domestiques occupé surtout par la clientèle des particuliers en revanche le tourisme d'affaires et le tourisme international, ce sont des secteurs encore au fond du gouffre creusé par le coronavirus Le Renaissance ne rêve sans doute pas lieu avant 2023. Or ce sont les deux créneaux les plus rentable pour les grandes compagnies la pandémie le tourisme d'affaires Générale à moitié du bénéfice des transporteurs américain environ un tiers de leurs revenus les compagnies doivent donc adapté leur offre certaines ont commencé à revoir leur modèle économique pour mieux servir cette clientèle hypersensible au prix Dominique, est-ce que la vaccination a eu un rôle dans cette accélération du Redon de l'aérien.

00:01:59
Non, c'est le sésame et les États-Unis sont vraiment en avance dans la campagne par rapport au pays européen, le covit n'est plus une contrainte pour tous ceux qui ont été vacciné et cela leur donne la bouche. Les Américains ont hâte de retrouver leur famille, les étudiants veulent vivre le Spring Break la coupure du printemps toutefois la prudence demeure sur les vols, les masques sont toujours obligatoire et puis les autorités sanitaires américaine moddeur, c'est elle en elle estime que les voyages sont toujours contre-indiqué avec la nouvelle vague en cours de coronavirus ses instructions vont sans doute freiner la reprise de l'aérien au Royaume-Uni par exemple, le gouvernement des confines tout le temps des conseils. En vivement les vacances estivales à l'étranger du local qui donne aussi des elle a des nouveaux venus en Europe en Asie ou en Amérique de nouvelle compagnie se lance sur le créneau des vols à Bakou en Norvège la société FLIR veux ouvrir si destination à partir du mois de juin en Italie.

00:02:59
Projette 11 nouvelle route aux États-Unis British Airways se spécialise sur les aéroports desservis entre le local et le Global lundi I fly pop relié directement le Royaume-Uni au Pendjab et au Gujarat pour la diaspora sick avec 6000 avions qui sont toujours en cloué au sol le monde entier les prix de location au chuter de moitié rapport à 2019 et il n'a jamais été aussi facile de recruter ses nouveaux venus. Viens donc défier des compagnies éreinté par la crise qui devront sans doute procéder à un moment ou un autre à 2 € structuration pour se désendetter et survivre sans le soutien des étangs en bref Dominique Jeff Bezos le patron d'Amazon se dit favorable à la hausse de l'impôt sur les sociétés l'homme le plus riche du monde selon le classement fort souvent accusé de ne pas payer suffisamment de taxe aux États-Unis se prononcer hier en faveur de la réforme proposé par Dieu Bible avec les ristournes. La plateforme a été imposé quelle hauteur de

00:03:59
Course en l'an dernier aux États-Unis l'impôt sur les sociétés et aujourd'hui de 21 % il devrait remonter à 28 Merci à VOUS Dominique Bayard.

00:00:00
Translate the current page