Aujourd'hui l'économie - Aujourd'hui l'économie - Le privé à la conquête de l’espace

L’astronaute français Thomas Pesquet boucle les derniers préparatifs avant son départ pour la station spatiale internationale (ISS) prévue ce jeudi 22 avril. Space X, la société d’Elon Musk, assure le transport. Désormais, l’implication du secteur privé est devenue incontournable dans la conquête spatiale. Space X est la toute première entreprise privée à se voir confier cette mission par la Nasa. Et ce n’est qu’un début. Elle a été sélectionnée par l’agence américaine pour effectuer les proch

  • Play Speed:
Content Keywords: spatiale conquête entreprise NASA société Station spatiale internationale secteur privé
00:00:00
Bonjour Arnaud, bonjour à tous et vous aussi vous êtes tombé sur le centre de Thomas Pesquet astronaute français que l'on n'a plus écouté hier soir avant son départ jeudi pour la Station spatiale internationale la société qui a sur le transport désormais, on peut dire que l'implication du secteur privé est devenu une évidence dans la conquête spatiale, c'est la toute première entreprise privée à se voir confier cette mission par la NASA et ce n'est qu'un début, elle a été sélectionné par l'agence Amérique pour effectuer les prochain voyage sur la lune alors que son engin n'ai toujours pas opérationnel son patron. Elon Musk a été un défricheurs, il s'est imposé à la NASA avec un meilleur rapport qualité prix et concurrence se sont engouffrés dans la brèche Jeff Bezos le patron d'Amazon à développer son propre vaisseau spatial avec la société Blue Origin Richard Branson, c'est le silence est d'or.

00:00:59
Tourisme spatial avec la compagnie Virgin Galactic des milliardaires change la donne de l'Industrie spatiale Dominique, cela ne constitue que la partie émergée de la nouvelle tech de l'espace la plus médiatisé ce marché en fait, tu es beaucoup plus large, il a doublé en l'espace de 15 ans, il se monte à plus de 400 milliards de dollars et il pourrait replay dans les 10 ans qui viennent selon la banque américaine Morgan Stanley, il attire donc une myriade d'entreprise de start-up, surtout américaines les plus prometteuses lève déjà des milliards de dollars en bourse et leur ambition modifie la relation avec les grandes agence spatiale désormais, ces entreprises ne sont plus de simple prestataire au service des agences. Mets des acteurs avec des projets indépendant en Israël par exemple, c'est une start-up entièrement financer par des fonds privés qui se prépare à retourner sur la Lune où sa première tentative a échoué en 2019.

00:01:59
est-ce que la conquête spatiale est devenu en quelques sortes une nouvelle ruée vers l'or et c'est pas seulement une métaphore la perspective de découvrir de l'or du lithium du cobalt dans notre univers fait fantasmer tu sais entrepreneur de l'espace on est encore à des années-lumière de l'extraction en ligne r sur des astéroïdes et pour le moment c'est entrepreneur se concentre donc sur des activités plus réaliste déjà lucrative le lancement des satellites le voyage spatial en tourisme encore réservé aux ultra-riches, il développe aussi des projets destiné à la NASA plusieurs sociétés américaines travail station spatiale privé, elle pourrait prendre le relais de la Station spatiale internationale ou Thomas Pesquet s'apprête à passer si moi quand elle aura atteint sa date de péremption c'est très vite ce sera en 2028 est-ce que la NASA et ses pairs se retrouve du coup on a des possédés de leurs prérogatives par ces nouveaux acteurs ces acteurs privés et

00:02:59
En position très largement dominante 80 90 pourcents du financement d'industrie spatiale demeure public et cela reste d'ailleurs une aventure surtout américaine comme le démontre le tout premier vol sur la planète Mars que la NASA a réalisé hier avec son hélicoptère ingenuity l'éruption du privé permet d'accélérer le programme de conquête spatiale en réduisant les coups un peu comme la section du financement public à permis au labo pharmaceutique d'accélérer la découverte du vaccin anti covid mais cela reste une conquête dominé par les États avec des intérêts militaire bien compris qui contrôle aujourd'hui les satellites dans le ciel a les moyens de gagner la guerre sur la terre. C'est pour assurer leur pérennité leurs pouvoirs sur la planète bleue que les États et leurs agents repars thalasso de l'univers. Merci Dominique.

00:00:00
Translate the current page