Aujourd'hui l'économie - Aujourd'hui l'économie - Consommer local au Sénégal

L'économie mondiale est frappée de plein fouet par le coronavirus. Mais elle se transforme aussi. Des entreprises en Afrique s'adaptent à la crise pour répondre aux besoins des populations. Exemple au Sénégal, dans le secteur de l’alimentaire où l’entrepr

  • Play Speed:
Content Keywords: produits produits dynamique éthique vinaigre directrice générale mangue îles mot Saloum crevette pêchée poudre de baobab chips de banane plantain jus de bissap huîtres Wakaba
00:00:00
Alors de la vinaigre de mangue, nous avons les produits à l'éthique des îles du Saloum crevette pêchée poudre de baobab chips de banane plantain jus de bissap huîtres sécher chez serez tous les tous les produits sont locaux la dynamique à Wakaba 32 ans et directrice générale, c'est un mot qui signifie, ce n'est plus loin. Donc nous rapprochons l'offre et de la demande urbaine en permettant d'une part au producteur bien sans transformatrice qui vivent en milieu rural d'avoir accès au marché et d'autre part. Nous permettons a des consommateurs sénégalais de retrouver toute une panoplie de produits locaux de pouvoir donc être livrée à domicile la plate-forme digitale créée en 2014 en plein aujourd'hui 10 personnes et commercialise plus de 400 produits la pandémie de coronavirus à provoquer un déclic selon Awa lors des premiers au mois de mars et un pic le ventre en pratique mon double et donc les gens en plus connaissance des quatre formes digital qui fait de la promotion des produits locaux et le fait aussi qu'il y ait fermeture des frontières même si

00:00:59
C'est juste pour les personnes les gens ont eu maintenant la conscience de se dire en réalité un jour ou l'autre. En fait, tu peux être fermé, on peut ne pas avoir les produits que l'on vient d'ailleurs et aujourd'hui sur le marché sénégalais qui sont 10 % les produits sont importés et donc on se rencontre de la dépendance qu'on a un vis-à-vis de l'extérieur certains clients aussi était réticent à se rendre dans les marchés au plus fort de la crise les commerces devait fermer leur porte durant la semaine pour desinfection cela a favorisé la vente en ligne explique, c'est le tour est responsable développement ne serai pas en retard pour le moment donc c'est pour ça que toujours qu'on est la période de paiement par carte et tu peux changer des habitudes aussi d'avoir des nouvelles clientes. Elle a aussi coûter cher à la Sarthe traiteur pour justement toujours être dans la valorisation la promotion des produits locaux et donc tous les événements d'entreprise ont été annulé l'autre service que nous avons fait la formation.

00:01:59
Transformatrice dans tout ce qui est ta quête de leurs produits malheureusement comme c'est des rencontres avec plusieurs personnes. Nous allons donc du l'annuler ou bien le reporter ce qui a fait dans un coup dur sur notre chiffre d'affaires et maintenant c'est Chris va-t-elle durablement booster le consommer local, c'est en tout cas l'appel lancé fin juin par le président sénégalais Macky Sall ensemble, nous devons faire du consommer sénégalais. Non pas un effet de mode ou de conjoncture mets-la sur ma session d'une véritable culture de souveraineté économique, il nous faut davantage développer un état d'esprit de nature à faire entrer durablement une culture du produit est consommé Sénégal pour la crise a bel et bien accélérer une prise de conscience mais il ne faut pas ça, c'est une tendance qui gagne du terrain, on va dire mais cela ne suffit pas que parce qu'il y a le covit qu'on doit être conscient qu'il faut consommer local de développement de ce pays se fera que 6.

00:02:59
En conscience nos produits locaux et qu'on les trans on crée des industries national difficulté pour la start-up une partie de la population sénégalaise n'a pas accès Internet, c'est client connecté fond de la classe moyenne et puis il y a aussi ceux qui préfère encore voir les produits de leurs propres yeux pouvoir les toucher, c'est pour eux que serait tu l'as ouvert une boîte de cuisine sans permis à Dakar.

00:00:00
Translate the current page