Géopolitique - Beyrouth se réveille dévastée

durée : 00:03:10 - Géopolitique - Dévastée, à en croire les premiers compte-rendus officiels, par l'explosion de plus de 2700 tonnes de nitrate d'ammonium entreposés depuis 2014 dans le port de la capitale libanaise, à quelques dizaines de mètres des premiers immeubles d'habitation.

  • Play Speed:
Content Keywords: pays
00:00:00
Bonjour Anthony a été dévastée hier alors que le pays se débat déjà avec une profonde crise qui n'ont plus accès à leur compte bancaire des dollars une monnaie en chute libre une inflation hors contrôle et des bailleurs de fonds qui à l'image de la France refuse de renflouer sans réforme et aujourd'hui donc la dévastation est de la même façon qu'il y a 2 ans l'effondrement du pont Morandi à Gênes assemblée résumé toutes les failles B en train de l'Italie 7 explosion à Véro, c'est le condensé de la faillite de l'État libanais comment un état soucieux de la sécurité de ses concitoyens a-t-il pu laisser et certains disent depuis 2014 une telle quantité de produit hautement explosif au main de sa capitale, c'est simple et bien cette année, tu as qui ne contrôle pas qui ne punit pas qui n'existe pas comment ça un état qui n'existe pas bien depuis la fin de la guerre civile dans les années 80 en état libanais a été.

00:00:59
On est systématiquement affaibli. Sinon c'est son armée des armées doubler par celle du est beau là où d'autres milice privé, c'est service de base éducation santé et jusqu'au ramassage des ordures ont été privatisé distribuer des clans familiaux et donc politique et alors clientèle sa capacité des initiatives a été délibérément sapés par un système politique et confessions, elle qui l'a rendu incapable de réguler Houdart l'état. Libanais est l'otage d'intérêt particulier dans la Somme ne sert plus depuis très longtemps l'intérêt général, il reste appuyé sur une banque centrale à respecter en proposant depuis une dizaine d'années des taux d'intérêt allant jusqu'à 30 à 40 % annuel et bien le Liban et sa banque centrale complice se fourvoyer dans un système de Ponzi ou pyramidale c'est selon comme on veut à la taille d'un pays tout entier. Donc la crise est avant tout seul de son état qui a failli oui, c'est même bien plus profond que cela encore non seulement les talibans et failli mais c'est qu'il faisait.

00:01:59
La prospérité du Liban c'est littéralement Evan oui, je m'explique au Liban le Liban. C'était le lien parfait est fluide entre Orient et Occident un pays trop petit pour avoir des ambitions géopolitique avec une diaspora riche et cultivé servant de relais aux affaires dans le monde entier le commerce régional le plus ne passe plus par Beyrouth mais par Dubaï ou Istanbul son porcin puisse encore dans les années 60-70 est littéralement marginalisé par celui du Pirée ou de Jeddah en Arabie. Saoudite sa monnaie et si d'évaluer qu'on peine en connaître le cours et sa diaspora s'éloigne de plus en plus de ce pays d'origine entre guillemets qu'il est souvent plus qu'un souvenir de vacances, il reste au Liban vous savez c'est parent internationaux qui finissait toujours pas remettre au pot l'Occident avec la France en pointe l'Iran et son allié es Bella et les monarchies du golf pour les sunnites aucun de ces trois acteurs ne veux plus où tu ne peux plus payer et puis un dernier exemple pour reconstruire des routes demain, il faudra tout importer parce que le Liban ne produit rien et donc tu

00:02:59
En dollars les dollars aujourd'hui personne ne veut plus laisser ne veux plus les avancer au pays des Clans des prébendes et des comptes offshore Anthony Bellanger, on vient demain à demain.
Translate the current page