Aujourd'hui l'économie - Aujourd'hui l'économie - Métiers du Covid-19 : Isabelle Girard, aide-soignante en EHPAD

Ce sont des métiers souvent mésestimés. Au mieux ignorés, au pire méprisés. Et pourtant ils ont joué et continuent de jouer un rôle essentiel face à la pandémie de Covid-19. Indispensables, ces travailleurs n'ont pas pu se mettre en télétravail et encore moins en chômage partiel en attendant que l'orage passe. Ils ont été aux avant-postes. Rencontre avec Isabelle Girard, aide-soignante dans l’Ehpad, établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes. « L’Âge d’or » est une maison de

  • Play Speed:
Content Keywords: résidents EHPAD santé épaule maison de retraite épaule Isabelle Girard travail problèmes force or âge coup accueil vitre
00:00:00
ça va et toi quand on entre dans la maison de retraite c'est sur elle que l'on tombe normal derrière sa grande vitre Isabelle Girard tiens l'accueil et soignante depuis 18 ans à l'âge d'or elle a dû être opéré il y a 3 ans j'ai eu des problèmes de santé une épaule qui s'est bien abîmé à force de manipuler les résidents c'est un travail très dur physiquement du coup voilà j'ai été opéré d'une épaule et quand on dit qu'elle soignante dans un EHPAD c'est un métier éprouvant vous pouvez témoigner oui tout à fait et physiquement et psychologiquement nettoyer en temps n'est pas de c'est une bonne moyenne quoi aujourd'hui Isabelle Girard ne porte plus les résidents elle ne participe plus aux soins mais elle continue d'importer joie et réconfort dans la maison de retraite de toute façon elle ne sait pas faire autrement j'ai toujours aimé le contact avec les gens où je travaillais déjà un petit enfance et je suis également sapeur-pompier volontaire à côté c'est mon sens de ma vie je ne pourrai

00:00:59
Faire autrement que de m'occuper des autres, il demande tellement d'attention, ils sont tellement souvent ignorer oublié. Voilà, je le dis bien là, c'est des gens qui sont souvent oublié même des fois par des familles ma propre famille qui vient pas le rendre visite. Moi j'ai besoin d'être là avec eux, je sais pas la vie qu'ils ont mené avant mais ils ont besoin de soutien jusqu'à la fin de leur avis, je pense que c'est peux pas partir tout seul quoi. C'est très bien. Allez bah bonne lecture avant de monter lire son journal Serge Gérard plutôt Fringants dans son fauteuil roulant accepte de répondre à quelques questions Isabelle, ça se passe comment avec elle ça va, elle s'occupe bien de vous qu'est-ce que vous pouvez me dire c'est délicat les deux. Je vous fais rire et je vous fait tousser.

00:01:59
Démarre sous chocolaté discuter souvent avec elle mais fondamentaux du jour au lendemain les résidents de l'EHPAD non plus le droit de sortir de leur chambre et les visites sont interdit de faire un maximum avec les familles et les résidents, j'allais leur porter le téléphone Orange leur tenir le téléphone pour qu'il puisse parler alors famille que je remplisse et des petites taches que les femmes ils font arroser des plantes et la famille absente. J'ai essayé de faire comme j'ai plus voilà dans votre vie personnelle, ça vous a affecté oui parce que j'étais beaucoup ici, ça m'a couté mais mes enfants et je leur ai bien expliqué, c'était fier de moi quoi. Il était content que j'ai de tous ces papiers.

00:02:59
Vous-même vous étiez fier de vous fier mais travaillons aussi un petit peu des fois avec la peur parce qu'on savait pas non plus à quoi on été confronté et des jours fier et des jours oui la boule au ventre pendant et après le confinement Isabelle Girard et ses collègues de l'EHPAD ont reçu 1000 témoignage de sympathie de la part des famille quant aux autorités jusqu'au président de la République est longtemps sans se le travail et le rap négation un réconfort aussi précieux inhabituel, on est souvent oublier oublier de pas oublier de l'État déjà oublié de l'État parce qu'on a pas beaucoup de moyens. Les salaires sont très bas si je peux demander tout juste le SMIC salaire minimum de 15 ans de service ou vous sentez amer du manque de considération se fait de la part de l'État ou des simple citoyen oui tout à fait parce que les gens ils ont droit à finir. Je pense leur jours dignement en tant que professionnel.

00:03:59
Est-ce que nous ça nous empêche de faire notre métier correctement si on avait plus de moyens qu'on était mieux rémunéré plus de temps pour s'occuper des gens il serait mieux et non ce serait mieux quand on rentre chez nous aussi le mois dernier le Ségur de la santé à acheter une augmentation de salaire pour les personnels des hôpitaux et des EHPAD 183 € net par mois plusieurs syndicats demande des augmentations plus qu'on se sont les avantages de moyens pour les établissements.

00:00:00
Translate the current page