Aujourd'hui l'économie - Aujourd'hui l'économie - Métiers du Covid-19: être livreur en Russie pendant la crise sanitaire

Ils ont travaillé d’arrache-pied durant la pandémie de Covid-19 et ont joué un rôle crucial durant le confinement. La suite de notre série sur ces métiers souvent mésestimés. Au mieux ignorés, au pire méprisés. Aujourd'hui, rencontre avec Evgueni, 22 ans, livreur de repas à Moscou.

  • Play Speed:
Content Keywords: resto fantaisie rue Orly coffre numéro 6 livraison commande repas travail domicile
00:00:00
Voilà, c'est dans 8 minutes au resto la fantaisie rue Orly coffre numéro 6, il est 11h du matin. Il vient de recevoir sa toute première commande de la journée de 22 ans travail pour le géant russe de l'Internet qui s'est lancé en 2018 dans la livraison de repas à domicile, il y a du riz au lait du porche et de la crème fraîche, c'est pas très loin. On va pouvoir y aller rapidement, c'est un immeuble à côté des parents trottinette malgré la pluie qui menace il faut passer au restaurant puis si les vers là où le repas doit être livré en respectant les nouvelles consignes sanitaire liés aux coronavirus. Il n'y avait pas de gants ni de masque c'était beaucoup plus simple et maintenant ça prend 2 à 3 minutes. Il faut poser la commande sur le sac et prendre une photo pour montrer qu'il n'y a pas eu de contact certains livreur m'ont dit que des clients s'était montrée impatient même agressif, mais la plupart du temps, ils sont très con.

00:01:00
Quelques minutes plus tard nouvelle commande, il y avait gagné nous entraîne Verlin 17 gratte-ciel construit par Staline dans les années 50 un resto japonais au rez-de-chaussée, un assortiment de qui à l'anguille au saumon, c'est une grosse commande plus de 11007 fois. Par contre, on va devoir y aller en métro à tous les moyens de transport à leur disposition en fonction des distances mais aussi des conditions météo et il n'est pas rare dans les couloirs somptueux du métro de Moscou de croiser des livres comment sur le dos et trottinette sous le bras. Alors là, on est à la station prévenir en retard et nous allons jusqu'à midi. On devrait être à l'heure. Mais si j'ai du retard, il y a des amendes 3 roubles la pas de retard cette fois-ci la livraison se déroule comme prévu au total pour ces deux commander un peu moins d'une heure de travail, il y a gagné à gagner 240 roubles environ 3 € au cours actuel.

00:02:00
Je travaille dans un café avant la pandémie de coronavirus. Mais pendant le confinement le café à faire mais je suis resté un moment à la maison sans travail et finalement j'ai pris ce job de livreur. Ensuite mon faire ouvert et puis je connais les deux boulot au plus fort de la pandémie au printemps dernier les livraison de repas à domicile ont explosé à Moscou et des milliers d'habitants privé d'emploi par le confinement se sont à leur tournée vers le secteur pour gagner leur vie malgré les risques liés au coronavirus. J'ai fait très attention pour éviter d'être contaminé et je continue à faire attention, c'est surtout pour ma mère car nous vivons ensemble et bien sûr, elle est plus âgée et donc plus fragile que tu peux les restes pas avec ces deux employés gagne environ 50000 roubles par mois l'équivalent de 620 € tout juste de quoi payer le loyer et tu veux venir aux besoins de sa famille en raison d'un drame familial qu'il préfère ne pas détailler le jeune homme a en effet, tu es obligé d'interrompre au ses études pour aider sa mère sans emploi et son

00:03:00
Vous savez ce boulot c'est provisoire et j'ai d'autres ambitions. Heureusement mon entourage me soutient à ma copine par exemple. Elle m'a dit qu'elle ferait tout pour m'aider et dès que ce sera possible, je reprendrai les études un arbre.

00:03:15
Selon les entreprises de commerce en ligne en Russie jusqu'à 60 miles Courcillon travailler à Moscou durant la pandémie pour faire face à la demande Daniel Vallot Moscou.

00:00:00
Translate the current page