Aujourd'hui l'économie - Aujourd'hui l'économie - Coronavirus: que reste-t-il des applaudissements pour les éboueurs?

C’est un métier au mieux ignoré, au pire méprisé, mais avec la crise sanitaire et le confinement, le rôle joué par les éboueurs au sein de la société a été, pendant un temps, valorisé. Que reste-t-il aujourd’hui des applaudissements aux fenêtres et des mots de remerciements écrits sur les poubelles ?

  • Play Speed:
Content Keywords: recombinaison propreté Paris Bruno déconfinement valse balai jaune nettoyage oeil ville personnes gilet services attention Onnaing Lens
00:00:00
Le verre de la recombinaison et le jaune fluo de leur gilet sont pourtant plus tôt tape à l'oeil mais quelques semaines après le déconfinement leur valse de balai et de Lens à Onnaing tire plus l'attention de personnes Bruno a 47 ans, il est passé par tous les services de propreté que compte la ville de Paris aujourd'hui, il travaille au nettoyage des rues et au ramassage des encombrants au départ, c'était bravo depuis aujourd'hui. Bah c'est pas vous êtes payé pour ça. Vous êtes sérieuse. Franchement qu'on allait continuer aller dehors travailler comment ça très franchement avec les collègues tous les matins se regarder dans le blanc des yeux en disant, est-ce que tu es pas contaminer toi aujourd'hui toi toi toi, on avait plus peur sur les 20 agents de cet atelier au sud-ouest de Paris, il était une dizaine à venir travailler chaque jour entre 6h du matin et 20h pour les encadrer durant cette période leur chef d'équipe Laurent.

00:00:59
Changer tout de suite et tu es volontaire alors pour être Aero pas pour être quoi que ce soit, je l'ai fait pour message en étant donné que j'avais des agents qui était volontaire pour être présent donc j'estime et aussi que je devais être parmi pour lui parmi tout ce que l'on a qualifié de premier de corvée pendant la crise des éboueurs sont les grands oublié, je crois pas que en tout cas ni positif ou négatif. Je pense qu'on a ils sont passés inaperçus Julien et de passage au local, il travaille habituellement dans un atelier voisins par solidarité, il est venu en renfort pour soulager ses collègues au pic de la crise sanitaire chaîne pour qu'il puisse se reposer même si les agents était vraiment ils sont fini de travailler des professionnels là-dessus, il est lui aussi amer quand on lui parle de

00:01:59
C'est dommage rendue par la société civile assurance quand on est là, on est pas là nous voir c'est pas la même dans les rues les maladies la reconnaissance de derrière.

00:02:43
La seule reconnaissance sera finalement pécuniaire, elle vient de la mairie de Paris. Les éboueurs en bénéficier d'une prime de 35 € par jour travaillé pendant le confinement malgré cette gratification Bruno s'interroge pourquoi le mère n'est pas descendu pour ne serait-ce que le maire du 15e remercier ses gars mais là aujourd'hui, je me lève le matin. On est à motivé, il y a pas de motivation. Faut pas oublier que à la base 100 l'éboueur. C'est pire que le covit subir vous auriez le choléra et tout ce qui est derrière parce que la base de la base c'est la propreté c'est la propreté c'est qui c'est les éboueurs si aujourd'hui ils ne sont plus les seuls à travailler dans les rues de Paris et de boire reste particulièrement exposés aux risques sanitaires.

00:00:00
Translate the current page